Zimbabwe : Ce pasteur épouse sa secrétaire, 4 mois après la mort de sa femme ; ses fidèles s’en mêlent

Zimbabwe Amon Chinyemba
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

La mission de foi apostolique (AFM) au Zimbabwe est divisée à la suite du mariage d’Amon Chinyemba et de sa secrétaire, quatre mois après la mort de l’épouse du clerc.

H-Metro a rapporté que le révérend Amon Chinyemba a épousé sa secrétaire Nyaradzo Chibhememe le week-end dernier, lors d’une cérémonie élaborée qui a été présidée par le révérend Manyika à Hatfield. Le révérend Chinyemba appartiendrait à une faction de l’AFM dirigée par le révérend Cossum Chiangwa.

La cérémonie de mariage a laissé beaucoup de sentiments mitigés. Certains se demandant s’il était approprié pour Chinyemba de se marier si tôt après la mort de sa femme Siphiwe Chinyemba.
Bien qu’il y ait des spéculations selon lesquelles les deux auraient eu une relation amoureuse avant la mort de la femme du révérend en août, d’autres ont déclaré que le révérend s’était marié si rapidement parce qu’il avait besoin d’une épouse pour être éligible à la présidence de l’AFM l’année prochaine.
Le révérend Peter Kefias, porte-parole du révérend Chiangwa dirigé par l’AFM, a toutefois réfuté cette affirmation et a en outre insisté sur le fait qu’il n’y avait rien de mal à propos du mariage parce que le révérend Chinyemba avait suivi tous les protocoles culturels et traditionnels après la mort de sa femme. Il a dit :


« Le révérend Chinyemba n’a eu aucune pression pour épouser sa nouvelle épouse Nyaradzo Chibhememe qui est veuve depuis 20 ans.
Les deux sont tombés dans une relation pendant un mois et demi avant de se marier et ses trois filles – Prudence, Patience et Precious – sont adultes et mariées. Oui, Prudence devait se marier selon la coutume le 12 décembre 2020. La date a été déplacée à l’année prochaine pour permettre au mariage d’avoir lieu. »


Sur la spéculation du révérend Chinyemba ayant une relation amoureuse avec sa secrétaire avant la mort de sa femme, Kefas a révélé que Chinyemba avait essayé d’épouser une veuve d’une autre église pentecôtiste ZAOGA. Il a Insinué que ce sont ces gens qui se sont ligués contre lui, après que les plans de mariage avec la veuve n’aient pas fonctionné.
Le porte-parole a ajouté :


« Le mariage du révérend Chinyemba n’était pas un secret et à un moment donné, il a rencontré le Dr Ezekiel Guti avec l’intention de pouvoir épouser une des veuves de ZAOGA, mais ce n’était pas la volonté de Dieu.
Il a estimé qu’il valait mieux prendre sa secrétaire comme épouse puisqu’elle est veuve depuis quelques années et il a pris des collègues du Conseil de l’AFM dans son équipe de mariés.
Ceux qui font du bruit à propos de ce mariage pourraient parler de l’autre faction, car vous savez que la scission de l’AFM est toujours pendante devant les tribunaux.
Nous aimerions suggérer que la politique de l’Église est en jeu ici et que ce sont peut-être les autres membres de la faction qui sont prêts à ternir le nom du révérend Chinyemba.»



Le révérend Kefas Mujokori a également insisté sur le fait qu’aucune loi dans la constitution de l’AFM n’interdit aux veufs ou aux célibataires de se présenter à n’importe quel poste dans l’église.

0

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi