Zimbabwe : Un « acheteur » d’orteils humains arrêté, les faits

RDC : Un prisonnier déguisé en femme a tenté de s’évader, les faits

Un homme de Harare âgé de 40 ans a été accusé de nuisance criminelle après avoir affirmé sur les réseaux sociaux qu’il était l’agent d’un syndicat récoltant des parties du corps humain.

David Kaseke (40 ans), un revendeur de téléphones portables qui opère au Ximex Mall dans la capitale, a comparu devant le magistrat Meenal Narotam. Selon les allégations, le 27 mai 2022 vers 16 heures, Kaseke se trouvait sur son lieu de travail lorsqu’il a été approché par un photojournaliste de H-Metro qui enquêtait sur des informations selon lesquelles des orteils humains étaient vendus.

Lire aussi :  Ballon d'Or 2022 : Que gagne vraiment Benzema avec ce trophée ?

Kaseke a confirmé au journaliste qu’il était l’agent d’un réseau de récolte d’organes. L’accusé a poursuivi en racontant qu’un petit orteil attirait 25 000 à 30 000 $ US et 75 000 $ US pour un plus gros orteil.

La vidéo a été publiée sur de nombreuses plateformes de médias sociaux. Après que ses affirmations soient devenues virales, Kaseke s’est retourné et a dit qu’il plaisantait. L’État a allégué que l’accusé avait agi illégalement.

Lire aussi :  "Tu as été avec moi...", ce mannequin accuse Travis Scott d'avoir trompé Kylie Jenner

Les médias sociaux ont été en effervescence avec des affirmations selon lesquelles il existait un marché pour les orteils humains dans le pays. Cependant, les enquêtes ont prouvé que les rapports étaient faux.

Articles similaires

Tu as aimé cet article ?

Alors rejoins nous sur nos différents canaux de diffusion
pour ne rien rater de nos dernières actus !

[wp_applaud]

À lire aussi