Zimbabwe : Une jeune fille bat à mort son violeur de 40 ans

fille mort violeur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Une fille zimbabwéenne âgé de 19 ans, a été accusée de meurtre de Sure Tsuro, âgé de 40 ans, qui serait son violeur.

En effet, la jeune zimbabwéenne connue sous le nom de Tariro Matutsa a été victime d’harcèlement à plusieurs reprises venant de cet homme. Une note interne de la police a confirmé que Sure Tsuro demandait des faveurs sexuelles à la fille âgé de 19 ans. Cependant, celle-ci refusait à plusieurs reprises.

7 juin dernier le violeur se rend chez elle pendant qu’elle était seule à la maison à préparer du riz pour le petit-déjeuner.

Son violeur lui proposa de faire l’amour, chose qu’elle refusa immédiatement avant de le menacer de jeter un pot contenant du riz qui était dans la cheminée en signe de protestation. Plus tard, il retira son intention et l’a ramenée à la cheminée avant de s’en aller.

Toujours animé par l’esprit de la chair, il se rendit encore chez la jeune fille dans la soirée pendant qu’elle était seule à préparer le diner. Il lui proposa encore de lui faire l’amour, elle refusa encore. Furieux, il s’est mis à renverser une marmite bouillante contenant de la viande en signe de protestation.

Avec un sang froid, la jeune fille ramassa les morceaux de viande sur le sol avant de les laver à l’eau.

Incontrôlable, il enleva son pénis de son pantalon dans le but de violer la jeune fille. Ce sentant en danger, elle pris un morceau de bois de chauffage incandescent, l’éteint avec de l’eau qui se trouvait dans un seau près du foyer et a agressé plusieurs fois son violeur aux jambes et aux mains. Elle ne s’arrêtera pas là, elle s’attaquera ensuite à deux reprises sur sa tête en utilisant la même bûche.

Il prit la fuite en titubant avant de s’écrouler au sol à 10 mètres au milieu d’un chemin de terre menant au centre d’affaires Jumbe.

Le lendemain de cet acte, la jeune fille s’est vue informer sa voisine Patricia Makwanya de ce qui s’était passé. Les deux avec l’aide du parent du Tsuro; ont déplacé le violeur potentiel dans la cuisine de Makwanya depuis qu’il a été blessé.

C »est le lendemain que le violeur a rendu l’âme. La police a été informée de la situation, ce qui a conduit à l’arrestation de Matutsa. Le journal que Matutsa avait utilisé pour se défendre a été collecté comme preuve par la police.

LIRE AUSSI : Ghana : La célèbre lesbienne Elladeevah Ellios inconsolable après avoir été droguée et violée pendant 2 jours

NESSEMON JOEL

1

Tu as aimé cet article ?

Alors inscris toi vite à notre newsletter pour ne rien manquer des derniers buzz !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire aussi